L’assurance auto avec franchise : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’il est question d’assurance auto, il est aussi question de franchise. Alors, qu’est-ce qu’une franchise ? A quoi ça sert ? Qui la paye ? Nous allons tenter de vous éclairer dans notre article du jour. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus !

Qu’est-ce qu’une franchise d’assurance automobile ?

Avant de nous aventurer dans les explications au sujet de la franchise, il est nécessaire de vous rappeler que l’assurance automobile est obligatoire en France. Vous pouvez la souscrire auprès de l’assureur de votre choix. Nous vous conseillons de prendre le temps de comparer les assureurs et de vous renseigner sur leurs sites Internet. Le site de l’assureur Maif est par exemple assez explicite sur le sujet et vous permet d’y voir plus clair. [Cliquez-ici pour bénéficier de plus d’informations]. La franchise d’une assurance automobile est la somme d’argent que l’assuré doit payer lorsqu’un accident se produit et que le véhicule couvert par une assurance tous risques subit des dommages. C’est-à-dire que l’assurance tous risques est la seule qui couvre les dommages partiels de la voiture et c’est dans cette couverture que tombe la franchise ou le montant à payer par l’assuré pour la réparation de sa voiture, ce qui dépasse la franchise est à la charge de l’assureur, jusqu’à concurrence de la somme assurée. Les autres garanties d’une assurance tous risques ne comportent généralement pas de franchise.

A lire aussi : Quelle est l'assurance automobile la plus chère ?

Illustration du concept de la franchise en assurance auto

La meilleure façon de vous expliquer le concept de la franchise est de donner un exemple. Monsieur A souscrit une police d’assurance qui couvre les dommages partiels et choisit une franchise de 200 € ; il entre en collision avec Monsieur B, Monsieur A étant responsable de l’accident. Le coût des réparations de la voiture de Monsieur A est de 500 €. L’assureur de Monsieur A paiera les réparations de la voiture de Monsieur A jusqu’à concurrence de 300 €, puisque c’est ce qui reste après que Monsieur A ait payé la franchise de 200 € pour la réparation de sa voiture. Quant à Monsieur B, comme il n’est pas responsable, son assureur ne doit rien payer, et sa voiture est réparée par l’assureur de Monsieur A, une fois que la demande d’indemnisation a été faite. L’autre situation qui peut se produire est que Monsieur B soit en faute. Dans ce cas, l’assureur de Monsieur B ne paie que la franchise de Monsieur A et ce dernier n’a donc rien à payer. Est-ce plus clair désormais ?

Comment déterminer le montant de franchise qui vous convient le mieux ?

Si vous devez choisir une franchise d’assurance automobile et que vous voulez savoir laquelle vous convient le mieux, il y a certains aspects à prendre en considération. Plus la franchise est élevée, c’est-à-dire plus le montant que vous devez payer pour la réparation de votre véhicule en cas d’accident est élevé, plus le prix de la prime mensuelle à payer pour maintenir l’assurance en vigueur est faible. Exemple : si le montant de la franchise de l’assurance est de 200 €, la prime d’assurance sera beaucoup plus chère que celle d’une assurance avec une franchise de 1000 €. Vous devez essayer de choisir une franchise qui ne soit pas si compliquée à payer en cas de sinistre, car ce n’est pas la même chose de devoir payer 200 € de franchise que 1000 € de franchise. Il existe aussi le concept de la franchise dite variable. Les franchises variables sont celles qui dépendent de la somme assurée. Si celle-ci augmente, le montant de la franchise augmentera également, puisque le montant est un pourcentage de la somme assurée ; elles sont moins chères que les franchises fixes, c’est-à-dire celles qui ont un montant déterminé et ne dépendent pas de la variation de la somme assurée. N’oubliez pas que la franchise n’est payée qu’une fois, lorsque l’accident se produit et que vous devez réparer votre véhicule, la prime d’assurance est payée chaque mois, afin qu’elle reste en vigueur.

A lire en complément : Comment assurer une voiture de collection ?

Nous espérons que notre article vous aura permis d’y voir plus clair sur les franchises automobiles. Prenez le temps de comparer les différents assureurs et les différentes assurances auto avant de vous engager, c’est un choix important !

Les avantages et inconvénients de l’assurance auto avec franchise

L’assurance automobile avec franchise présente des avantages et des inconvénients, selon la situation de chaque conducteur. Les avantages de l’assurance automobile avec franchise sont qu’elle est moins chère que les assurances tous risques sans franchise. Elle peut être avantageuse pour les conducteurs responsables qui ne causent pas d’accidents réguliers ou qui ont un historique de conduite impeccable.

Un autre avantage est qu’il y a une plus grande flexibilité dans le choix du montant de la franchise à payer en cas d’accident. De cette façon, vous pouvez choisir celui qui correspond le mieux à votre budget.

Il existe aussi des inconvénients liés aux franchises d’assurance automobile. L’un des principaux est que si vous avez un accident responsable, vous devrez payer une somme considérable pour couvrir les coûts supplémentaires au-dessus du montant minimum exigé par la compagnie d’assurance.

Si vous choisissez une assurance automobile avec une franchise élevée, cela signifie que vos économies peuvent être mises à rude épreuve en cas d’accident impliquant beaucoup de dégâts matériels ou corporels.

Un autre point négatif est qu’il peut y avoir un certain nombre de frais cachés associés aux franchises automobiles qui peuvent augmenter considérablement lorsqu’ils sont ajoutés ensemble tout au long de l’année, comme : frais administratifs, frais lors du renouvellement annuel, frais en cas d’annulation anticipée (certains contrats stipulent plusieurs mois voire années).

Il faut savoir que certains accidents ne seront pas pris en charge par l’assurance. C’est notamment le cas des accidents de parking, ou encore des situations dans lesquelles un conducteur conduirait sans permis ou sous l’influence d’alcool.

Avant de choisir une assurance automobile avec franchise, pensez à bien prendre la meilleure décision possible pour votre situation personnelle.

Comment éviter de payer la franchise en cas d’accident ?

Si vous disposez d’une assurance auto avec franchise, vous devez savoir comment éviter de payer cette dernière en cas d’accident. Il existe plusieurs façons de le faire.

La première consiste à faire appel à un avocat, qui pourra étudier les clauses du contrat afin de trouver des failles ou des lacunes permettant une exonération partielle ou totale de la franchise. Les avocats spécialisés dans ce domaine ont l’habitude d’étudier ces contrats et connaissent parfaitement les astuces pour trouver des failles.

Une autre façon consiste à prouver que vous n’êtes pas responsable de l’accident. Si cela peut être établi, alors votre assureur devra prendre en charge tous les frais liés aux dommages causés par l’autre conducteur sans demander que vous payiez votre franchise.

Il est aussi possible de négocier avec son assureur. Effectivement, si vous avez un bon dossier et une longue histoire sans accident responsable, il se pourrait que votre compagnie soit prête à réduire voire annuler complètement votre franchise. Cela dépend bien sûr des termes sélectionnés lors du choix initial du contrat mais aussi de leur politique commerciale actuelle. Le mieux est donc toujours de bien préparer ses arguments avant toute discussion avec sa compagnie.

Certains conducteurs choisissent aussi d’installer une caméra dans leur voiture pour pouvoir fournir des preuves tangibles en cas d’accidents responsables (ou non). Ces preuves peuvent souvent être suffisantes pour éviter de payer la franchise ou pour que l’assureur vous rembourse une partie des coûts engagés.

Enfin, vous devez choisir judicieusement votre assurance auto avec franchise. Si vous êtes amené à avoir un accident, gardez en tête les différentes astuces permettant d’éviter de payer cette dernière. Négocier avec votre assureur, prouver votre innocence grâce à des preuves tangibles ou faire appel à un avocat spécialisé sont autant de solutions qui peuvent s’avérer efficaces dans certaines circonstances. La meilleure façon d’être protégé sur la route demeure cependant d’être un conducteur prudent et respectueux du code de la route.