AccueilVoituresLa polémique autour de Peugeot et sa décision de ne pas revenir à Sochaux

La polémique autour de Peugeot et sa décision de ne pas revenir à Sochaux

C’est le sujet qui ne cesse de revenir ces derniers jours : Peugeot ne va pas revenir à Sochaux. Malgré le fait que les Doubistes soient en train de militer pour le retour de la marque, Peugeot paraît plus déterminé que jamais. Pour rappel, la marque a été le fondateur et le propriétaire historique des Lionceaux jusqu’en 2015. Actuellement, la situation financière du club historique se trouve au plus mal. On dit d’ailleurs qu’ils sont en pleine déconfiture.

Des valeurs qui ne concordent plus

Si Peugeot ne compte pas revenir au FC Sochaux au point d’en créer une polémique, c’est bien parce que les visions et les objectifs ne sont plus les mêmes. Car si le Football renvoie à un sport qui fait véhiculer des valeurs un peu plus populaires, Peugeot lui est bien décidé à « monter en gamme ». Il suffira d’ailleurs de se rendre sur Peugeot à Lambesc pour mieux comprendre l’évolution de la marque.

A lire en complément : 10 voitures vendues à des prix inimaginables !

Le FC Sochaux rencontre actuellement de grandes difficultés, il n’avait pas vraiment besoin de cela. La plupart des supporters ne cessent de réclamer un retour de Peugeot. Pourtant, le responsable des partenariats de Peugeot Isabel Salas Mendez a tenu à faire comprendre que cette éventualité n’était même pas envisageable. Elle est catégorique. Le football ne va absolument plus avec les valeurs qu’ils véhiculent actuellement.

Un discours qui provoque l’indignation

Le discours tenu par Isabel Salas Mendez a véritablement créé l’indignation. Tous les supporters de Sochaux étaient plongés dans une colère noire. Ils ne se sont d’ailleurs pas retenus dans les commentaires. L’adjoint au maire de Montbéliard M. Alexandre Gauthier assimile les propos à du « vomi ». D’après lui et le vice-président de l’agglomération Christophe Froppier, l’idéal aurait été qu’ils gardent le silence. Cela fait d’ailleurs des années qu’ils fonctionnaient ainsi. Ils n’avaient pas à modifier leur fonctionnement, encore moins si c’est pour sortir des propos aussi scandaleux.

A découvrir également : Le robot voiturier présent au parking d’aéroport de Lyon

Face à l’ampleur que prenait la situation, Jean-Philippe Imparato a tenu à apporter des précisions. Il rappelle qu’il n’y a chez Peugeot aucune arrogance, encore moins de condescendance. Ils ont toujours respecté leurs clients, et ce, peu importe leur passion sportive. Son discours a beaucoup soulagé la famille Peugeot. Il semblerait donc que les propos d’Isabel soient irréfléchis et ne concernent qu’elle. Malgré tout, Peugeot reste déterminé à ne pas revenir au FC Sochaux.

Show Buttons
Hide Buttons