AccueilMotoQuel est le code moto ?

Quel est le code moto ?

Un X ici, un R là, un GS ailleurs. Mais qu’est-ce que cette salade de lettre est censée signifier ? Le nom de modèle des sept grands fabricants ne semble pas toujours concluant.

Laissons un peu de lumière dans l’obscurité, à une époque où les motos portent de moins en moins de vrais noms, mais plutôt des abréviations assez cryptiques.

A lire également : Quels pneus pour 1200 GS ?

BMW

Le Bayerische Motorenwerke le rend relativement facile. Sur une R 1200, la R a toujours été tout simplement pour le vélo ou la moto . Jusqu’au début des années 1980, chaque BMW portait ce modèle de lettres d’abréviation. Jusqu’à ce que finalement vint les premiers modèles K (les briques volantes), qui utilisaient un moteur à quatre cylindres comme source d’entraînement. Depuis lors, le R n’a été utilisé que pour les modèles équipés d’un moteur boxer. Ainsi, par exemple, R 1200 GS, R90 S et d’autres.

GS à nouveau pour terrain/route indique que le RT pour les touristes est synonyme de tours/touristes . L’étape ci-dessus est le LT, qui veut être un luxe/touristique. Le S à la fin d’une désignation de modèle signifie sport , c’est-à-dire R 1150 p. Les modèles monocylindres utilisent l’abréviation F , qui signifie défiguration de Funduro . La dernière série chez BMW est la série G, motocyclettes tout-terrain pour lesquelles la Gest synonyme de tout-terrain .

A lire aussi : Pourquoi on appelle Rossi le médecin ?

Harley-Davidson

Le code modèle le plus compliqué peut sans doute être attesté par Harley-Davidson. La marque américaine a été fondée par William S. Harley et Arthur Davidson. Alors que VRSCDX , par exemple, signifie la Night Rod Special avec refroidissement par eau, le XL signifie la série Sportster (les Harleys plus légers), le Lasérie Dyna est appeléeFXD (facilement reconnaissable par les deux entretoises arrière), lasérie softail est appeléeFLST (pas d’entretoises visibles) et les fers vraiment lourds portent l’abréviationFLH . Pour que tout ne soit pas assez compliqué, il existe des sous-catégories des différents modèles.

Honda

Commençons par l’abréviation, qui est en fait presque toutes les Honda dans son nom : CB. Cela signifie « vélo de ville » et remonte aux années 50 et 100 cyclomoteurs. La performance a augmenté, l’abréviation est restée. Même aujourd’hui, les meilleurs vendeurs de Honda portent toujours le CB en leur nom. DoncCBR signifie « route à vélo de ville  ». Donc, une moto de rue pour la ville (bien que la ville était probablement plus approprié plus tôt).

Les modèles avec un RR dans le nom signifient « course sur route ». Le meilleur exemple est la Honda CBR 1000RR. Si le modèle a un V dans le nom, la forme du moteur est un moteur en V (les culasses sont disposées en forme de V). Un F signifie « quatre » et se réfère au quatre cylindres. Une Honda VFR est donc un vélo de route quatre cylindres avec un moteur en V à quatre cylindres. A T dans le nom du modèle signifie Twin . Ainsi, la Honda VTR 1000 a un moteur en V à deux cylindres et convient à la route. Enduros a toujours eu un X au nom de Honda.

Kawasaki

Le code modèle de Kawasaki (d’après son fondateur Shozo Kawasaki) peut aussi être quelque peu déroutant. Alors que le GP était autrefois pour le Gran Prix et décrit les athlètes, aujourd’hui le fer chauffant s’appelle ZX . Donc un Kawasaki GPZ 600R était un Machine de course (GP etR pour la course) avec moteur quatre cylindres (Z ). Un Kawasaki Z1000 a donc un moteur à quatre cylindres, ce qui est tout ce que le Z ne dit pas dans cette forme courte du nom du modèle.

Avec la série ZX sont venus les nouveaux athlètes de Kawasaki. Depuis lors, le X a été appelé les meilleurs modèles. Parmi les exemples figurent les célèbres Kawasaki ZX-6R, ZX-7R, ZX-9R ou ZX-10R, surnommé « Ninja ». Cependant, les modèles avec un ER dans le code nom sont moins de coureurs, si le R est en face du trait d’union, la moto de rue sportive est appelée. À Kawasaki,HE signifie « équitation essentielle  » et signifie donc l’essentiel qu’il faut pour rouler un vélo amusant.

KTM

C’ est plus facile avec KTM, qui a été nommé d’après ses fondateurs Kronreif et Drunkpole. Leur modèle le plus important est appelé KTM LC4 Le LC4 signifie « refroidissement liquide « , le 4 signifie le moteur à quatre temps . Donc, un quatre temps refroidi par liquide. Cependant, un KTM LC8 n’est pas un « huit temps », mais plutôt un moteur LC4 doublé. Rien d’autre que la commercialisation de l’allemand. Un double simple cylindre, pour ainsi dire.

Suki

Suzuki a également été nommé d’après son fondateur, Michio Suzuki. Pour les Japonais, la G a toujours été synonyme d’une machine de route , le S signifie le moteur à quatre temps et le X pour 4 soupapes . Les modèles sportifs portent également un R pour la course en leur nom. Une Suzuki GSX-R est une machine de course sur route à quatre temps avec un total de 16 soupapes. L’abréviation X n’a pas toujours été utilisée, un Suzuki GSF, par exemple, entraîne sans, malgré son quatre cylindres avec 16 soupapes. Le F dans le code du modèle signifie « quatre », c’est-à-dire le quatre cylindres . Si un V est présent, il s’agit d’un moteur en forme de V. Ainsi, par exemple le Suzuki SV 650.

Yamaha

Nommé d’après son fondateur, Torakusu Yamaha fabrique non seulement des instruments de musique de haute qualité, mais aussi des motos. Leur Yamaha YZF-R1 et YZF-R6 haut de gamme signifie ce qui suit : le Y signifie Yamaha , le Z pour le moteur quatre temps , le F pour « quatre » (c’est-à-dire le quatre cylindres) et le R pour course. Les modèles enduro portent encore aujourd’hui un XT à leur nom. Donc un XTZ 660 est un enduro (X pourCross ,T pour cross Terrain) avec moteur à quatre temps. Pour Yamaha aussi, le R est devant le trait d’union, donc nous ne parlons pas de sport mais de modèles de route purs.

Show Buttons
Hide Buttons