La largeur des places de parking : comment garantir une meilleure circulation automobile ?

La largeur des places de parking présente un certain nombre d’enjeux, notamment dans les villes où la circulation des voitures est très importante. Ce point mérite une considération particulière pour garantir la sécurité des automobilistes et des piétons et en même temps pour mieux gérer l’espace disponible. Comment définir la largeur des places de stationnement pour garantir une meilleure circulation automobile ? Les réponses.

Largeur des places de parking : quels sont les enjeux ?

Les dimensions des places de parking présentent d’abord des enjeux en matière de sécurité des usagers de la route. Ces derniers peuvent être des automobilistes ou des piétons. En effet, si la largeur de la place de stationnement est inadéquate, cela peut avoir des conséquences négatives sur la vitesse, la sécurité et la circulation de ces usagers ainsi que sur l’utilisation efficace du lieu public.

A lire en complément : Brancher une batterie auto : quels gestes techniques préconiser ?

La largeur des places de stationnement doit être adaptée à la taille des véhicules. Le souci est que les dimensions des véhicules qui stationnent sur ces parkings sont toujours différentes. Certains automobilistes conduisent des petites citadines, d’autres des gros SUV. Ainsi, la largeur des places de parking s’avère parfois inadéquate. Soit elles sont trop petites, soit elles sont trop grandes.

Si la longueur de la place de parking est, par exemple, inférieure à celle de la voiture, cette dernière peut gêner la circulation des autres automobilistes quand elle y stationne. Sans parler du risque de collisions avec les autres voitures à proximité lors de l’entrée ou de la sortie.

A voir aussi : Location de voiture de sport pour jeune conducteur : les meilleurs conseils

Si les dimensions des places de stationnement sont trop grandes, cela peut réduire la capacité d’accueil du parking. D’où l’importance d’optimiser la largeur des places de parking.

Comment optimiser la largeur des places de parking pour une meilleure circulation automobile ?

Nombreuses sont les solutions pour optimiser les dimensions des places de stationnement. Ces solutions peuvent être appliquées non seulement aux parkings publics, mais aussi aux parkings privés.

Tout d’abord, les autorités locales doivent mettre en œuvre des politiques d’aménagement urbain adaptées. Celles-ci peuvent, par exemple, se baser sur les dimensions des véhicules les plus utilisés dans un quartier ou dans une ville. Le fait de les connaître permet de mettre en œuvre un plan de marquage au sol de parking adapté aux besoins de la population locale.

Il est aussi important de suivre les normes régissant les places de stationnement. Pour les parkings publics, ils sont soumis à la norme NF P91-100. Les parkings privés, quant à eux, sont soumis à la norme NF-P91-120. Ces deux normes s’appliquent aux places de stationnement accueillant des véhicules légers de moins de 1.90 m de hauteur et de 3.5 t. Sont concernées tous les types de places de parking : en bataille, en épi ou en créneau.

Ce qui concerne les places de parking PMR

Au même titre que les places de parking classiques, celles dédiées aux personnes à mobilité réduite (PMR) doivent également suivre certaines dimensions. Qu’elles soient en créneau ou en bataille, elles doivent être conformes aux mesures suivantes :

  • Largeur : 3.30 m ;
  • Longueur : 5 m.

Les places de stationnement des PMR sont généralement plus larges que les places habituelles. Elles sont dédiées aux personnes dotées d’une carte mobilité inclusion (CMI) ou d’une carte de stationnement.