4 bonnes raisons d’acheter un scooter

Pour vous déplacer, vous avez le choix entre les transports en commun et les moyens de déplacement individuel tels que les engins deux roues et les engins quatre roues. Même si les voitures sont les plus populaires et plus confortables, les scooters sont des engins à privilégier.

Dans les lignes à suivre, nous vous présentons quatre raisons d’acheter un scooter.

A lire aussi : Quelle assurance auto choisir ?

Un moyen de déplacement très économique

La majorité des scooters d’entrée de gamme disponibles sur le marché sont mis en vente à des prix abordables. Vous dépenserez moins dans l’achat d’un scooter que celui d’une voiture. Outre le prix d’achat, le scooter consomme moins de carburant qu’une voiture. En moyenne, un scooter avec un cylindre de 125 cm3 consomme près de 2,5 litres aux 100 km.

A lire en complément : Comment bien choisir sa moto d’occasion ?

Le scooter est également économique pour l’entretien. Les pièces détachées coûtent moins cher et vous avez la possibilité de faire quelques réparations par vous-même en suivant quelques conseils pratiques.

Une solution efficace pour ne pas trop trainer dans les embouteillages

Contrairement aux voitures qui sont très encombrantes, le scooter permet de se faufiler dans la circulation pour prendre de l’avance dans les embouteillages. L’investissement dans l’acquisition d’un scooter vous permet de passer les 35 heures que vous perdez annuellement dans les bouchons à faire autre chose. Avec votre scooter, vous serez constamment à l’heure pour vos rendez-vous. Toutefois, il faut être prudent dans la circulation pour ne pas se faire heurter par un automobiliste.

Acheter un scooter pour une facilité de conduite

Les scooters sont les engins motorisés les plus faciles à conduire. Il suffit d’avoir un permis AM pour être autorisé à conduire un scooter dont le cylindre est de 50 cm3. Pour conduire ce véhicule, il suffit de maintenir le gaz et d’être en équilibre. Pour les scooters avec un cylindre de 125cmp3, le permis B est exigé. Le conducteur du scooter se doit de connaitre les règles du Code de la route pour ne pas trop s’exposer au danger, car il est l’un des usagers les plus vulnérables en circulation.

Un stationnement sans tracasserie

Le stationnement d’une voiture pose souvent problème à l’automobiliste. Ce dernier doit d’abord trouver une bonne place de stationnement et enclencher la manœuvre. En ce qui concerne les deux-roues tels que le scooter, le conducteur se gare facilement et rapidement sans aucune manœuvre particulière. Les places de stationnement pour les deux-roues sont gratuites.

Par contre, vous devez faire attention au stationnement sauvage pour ne pas être verbalisé par un agent de police.