Les 4 règles de priorités encore trop méconnues

Le Code de la route représente un ensemble de règles à respecter pour une circulation routière fluide et sécurisante. Ainsi, qu’on soit piéton, automobiliste ou encore motocycliste, tous, doivent respecter ces codes pour la sécurité routière de tout un chacun. Le moyen de déplacement que vous empruntez détermine en effet les priorités que vous avez sur la route. Mais, maîtrisons-nous réellement nos priorités sur la route ? Cet article fait la lumière sur les 4 règles de priorités encore trop méconnues.

Carrefour giratoire et rond-point, quelle différence ?

Lire également : Où faire la déclaration de perte du permis ?

Dans le plus clair du temps, nous confondons le carrefour giratoire au rond-point. Dans le Code de la route, une démarcation stricte y est faite et donc de règles de priorités différentes. Sur le carrefour giratoire, vous apercevrez un panneau bleu et rond sur lequel on retrouve trois flèches blanches formant un cercle. Les automobilistes déjà engagés sur ce carrefour ont la priorité par rapport à ceux qui voudraient s’y engager, patience donc !

Par contre, sur un rond-point, la priorité à droite est de mise. Il n’est pas aussi grand que le carrefour giratoire et se fait remarquer par l’absence du panneau rond et bleu. Vous pouvez l’identifier à ces voies d’accès par des signaux  B1 (cédez le passage) et B5 (Stop).

Lire également : Les points à vérifier avant de renouveler votre permis de conduire de poids lourds

Faites place aux piétons

Quand on voit l’affluence sur la route, on se rend compte que le piéton n’a aucune chance de la traverser. Il peut rester aux bords de la route des heures durant, à moins qu’il fasse un peu le zélé pour traverser avec des risques qu’il encoure. Cependant, les règles de la priorité exigent que les voitures, les cyclomoteurs et même les vélos s’arrêtent pour que le piéton puisse atteindre l’autre bord. Ainsi, quand vous apercevrez un piéton, freinez et arrêtez-vous pour qu’il puisse continuer son chemin sans risquer sa vie.

Le bus et l’agglomération

En agglomération, les bus peuvent s’engager directement sur la chaussée en quittant leurs places, car ils ont la priorité. Ainsi, ceux qui étaient sur la chaussée doivent leur concéder ce droit. Mais, cela n’est valable qu’en agglomération. En dehors des agglomérations, les bus doivent attendre que la chaussée soit libre avant de s’y engager.

Qu’en est-il du tramway ?

Le tramway a toujours la priorité dans n’importe quelle situation. Ne vous aventurez donc pas à chercher du tort à ce moyen de déplacement lorsqu’un accident surviendra. C’est à vous de laisser la priorité ce transport et tout ira bien. Faites donc attention en traversant les rails !

Attention aux passages à niveau

Les passages à niveau sont des endroits très sensibles où la priorité est toujours donnée au train. Si vous êtes en voiture, il faut absolument s’arrêter avant les barrières et attendre que le train ait complètement traversé avant de reprendre la route. Il ne doit pas y avoir d’imprudence qui puisse mettre votre vie ou celle des autres usagers de la route en danger.

Ne tentez jamais de franchir un passage à niveau lorsque les barrières se ferment ou quand elles sont déjà fermées ! Cela peut dans certains cas entraîner des amendes pécuniaires lourdes ainsi qu’un retrait temporaire du permis de conduire. Dans le cas où vous voyez une personne malvoyante, aidez-la à traverser tout en lui expliquant ce qu’il se passe.

Il ne faut pas non plus oublier que si vous êtes un cycliste ou un motard, la prudence reste aussi de mise pour éviter les accidents graves sur ces passages souvent dangereux. Soyez vigilants et attentifs aux panneaux signalétiques et aux sirènes émises par les trains afin d’éviter tous risques liés aux passages à niveaux !

Les intersections non signalisées : comment gérer les priorités ?

Les intersections non signalisées, aussi appelées intersections en T ou croisements à angle droit, sont des endroits où la priorité n’est pas forcément clairement établie. Comment alors gérer les priorités dans ces situations ?

En général, le code de la route donne la priorité au véhicule qui vient de droite. Mais si deux voitures arrivent simultanément à l’intersection, il faut alors appliquer une règle de courtoisie : celui qui arrive en premier laisse passer l’autre. Si vous êtes un piéton, soyez attentif aux mouvements des voitures et attendez que toutes les voitures soient passées avant de traverser.

Pensez à bien faire preuve de courtoisie entre les usagers, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne peut y avoir d’accidents. Pour éviter tout risque d’accident, pensez à bien ralentir suffisamment avant d’arriver à l’intersection et surtout à être prêt à s’arrêter rapidement si nécessaire.

Dans certains cas rares où l’on se retrouve face à un conducteur peu scrupuleux quant aux règles du code de la route ou encore plus soucieux de sa sécurité que celle des autres usagers (au péril parfois des personnes vulnérables comme les piétons), le mieux est souvent simplement d’éviter toute confrontation inutile et ainsi de prévenir tout incident fâcheux.

Dans cet article consacré aux règles prioritaires méconnues du code de la route français, rappelons qu’il faut bien connaître les règles prioritaires en vigueur pour éviter d’éventuels accidents. La prudence reste plus que jamais de mise sur nos routes et il faut bien respecter scrupuleusement les règles édictées par le code de la route afin d’assurer la sécurité de tous.