AccueilVoitureQuelle est la limite d’usure d’un pneu ?

Quelle est la limite d’usure d’un pneu ?

Il est essentiel de vérifier très souvent l’état d’usure des pneus afin d’éviter les nombreux risques d’accident. Les causes d’usures d’un pneu sont nombreux et c’est d’ailleurs qu’il est recommandé pour chaque usager de changer ses pneumatique lorsque ceux-ci se retrouve en dessous de 1,6 millimètres.

En effet, tous les usagers de la route sont responsables de l’état de leur voiture lorsqu’ils roulent sur le réseau routier public. C’est aussi une des raisons pour lesquelles ils doivent accorder une grande attention à l’usure des pneumatiques. Pour y parvenir, ils doivent se référer aux témoins d’usure des pneus qui indiquent le plafond de la limite d’usure autorisée.

A lire en complément : Quelle voiture acheter en 2019 ?

L’usure des pneus : à propos de la limite

La limite minimale d’usure d’un pneu est estimée à 1,6 mm. D’après le code de la route, un pneu qui dépasse cette limite n’est plus en mesure d’assurer une conduite sécurisée aux usagers. Ainsi, lorsque la bande de roulement d’un pneu arrive au niveau du témoin d’usure, cela signifie que le pneu a atteint la limite légale d’usure qui lui permet de rouler. Dans ce cas, le remplacement devient une urgence.

Le témoin d’usure : de quoi s’agit-il ?

Le témoin d’usure se présente comme une petite jauge qu’on place sur les pneumatiques afin d’évaluer la dégradation. C’est en quelque sorte un morceau de caoutchouc qui peut se trouver au niveau de la surface de bande de roulement ou des rainures du pneu. On distingue ainsi deux types de témoins d’usure.

A lire également : Comment installer de nouvelles housses dans votre voiture ?

Les témoins d’usure dans les rainures du pneu

Les pneus qui se trouvent au sein de la rainure du pneu sont aussi appelés Tread Wear Indicator. Ce sont de petits morceaux larges de 1,6 mm d’épaisseur. Ils sont placés dans les différentes rainures des pneus sur l’ensemble de la surface, à différents intervalles. Ils vous permettent de savoir si l’usure de la bande de roulement s’approche de la limite d’usure.

S’il est possible de retrouver ces éléments fréquemment dans toutes les rainures de la bande de roulement, c’est parce que les pneumatiques usés ne sont pas toujours réguliers. De même, il est probable qu’une partie de la bande de roulement soit plus détériorée que l’autre. Vous devez donc être en mesure de vérifier les pneus sur toute la longueur de leur bande de roulement.

Les témoins sur la surface de la bande de roulement

est la limite d'usure d'un pneu

Ce sont les témoins d’usure qui sont directement intégrés à la gomme qui se trouve sur la bande de roulement. On peut citer à titre d’exemple les témoins d’usure numériques. Ils sont dotés d’une série de chiffres gravés et désignant leur profondeur par rapport à la limite légale d’usure. De ce fait, un témoin d’usure numérique « 8 » va disparaitre à cause de l’usure lorsque le pneu aura une profondeur inférieure à 8 mm. Ce sera la même chose jusqu’à ce que la limite légale (1,6 mm) soit atteinte.

L’inspection des témoins d’usure

Afin de vérifier l’état de vos témoins d’usure, vous devez d’abord vous assurer que vous êtes garé sur une surface plane. Vous pourrez alors tourner le volant vers la gauche ou la droite, de sorte à ce que les pneus avant soient inclinés de 45° par rapport à la direction de la voiture. Cela vous permettra d’avoir une excellente visibilité sur la surface de roulement et donc, sur les témoins d’usure.

Pour vous assurer de la profondeur des sculptures des pneus et avoir la certitude que ces derniers ne sont pas trop usés, vous pouvez vous servir d’une jauge de profondeur. Grâce à celle-ci, vous pourrez effectuer des relevés. Cet outil est disponible dans les magasins spécialisés et vous facilite l’estimation de la profondeur des sculptures de vos pneus.

Les différents types d’usures

On distingue plusieurs types d’usure des pneus, provoqués par différents styles de conduite et comportant de nombreux risques.

  • L’usure locale
  • L’usure circulaire : elle concerne les épaules du pneu
  • L’usure centrale et concave
  • L’usure unilatérale : usure d’un seul côté
  • L’usure anormale progressive

Vos pneus sont usés dès que l’épaisseur minimale de la bande de roulement est dépassée. Ils deviennent ainsi inutilisables à partir du moment où un composant est décollé du pneu. L’usure prononcée vous indique qu’il est temps de changer de pneumatiques. Dans le cas où vous remarquez des déformations, des fissures ou un autre signe anormal, demandez des conseils à un expert avant de prendre la route.

Les risques relatifs à l’usure des pneus

L’usure des pneus vous expose à de gros risques en tant que conducteur. En effet, lorsqu’un pneu est usé, cela a des répercussions sur son comportement qui s’en sort modifié. Ce qui entraine des difficultés à maitriser votre voiture. Si vous roulez sur une route mouillée, vous êtes exposés à des risques d’accident et d’aquaplaning.

Ceux qui ne se conforment pas à la limite maximale de 1,6 millimètre encourent une amende de 135 euros. L’amande minorée est de 90 euros tandis que l’amende majorée s’élève à 375 euros. Quant à l’amende maximale, elle est de 750 euros.