Comment choisir la bonne boite de vitesse

black and silver car gear shift lever

La boîte de vitesses est un équipement important dans les voitures à moteur thermique. Elle permet de transmettre aux roues une certaine puissance par le biais des vitesses. Mais, comment choisir une bonne boîte de vitesses ? Pour répondre à la question, faisons dans cet article le tour des boîtes de vitesses existantes et leurs avantages respectifs.

La boîte de vitesse manuelle

La boîte de vitesses manuelle est la plus répandue dans le monde en raison de son faible coût de production. La configuration de base de la plupart des véhicules est justement proposée avec ce système. Généralement, la boîte de vitesse manuelle est dotée de 5 ou 6 vitesses. Cependant, certains constructeurs tels que Porsche, Aston Martin ou Corvette en proposent jusqu’à 7. Notons que les véhicules qui en bénéficient sont pour la majorité, sportifs. Cela permet alors d’économiser sur le carburant, notamment en roulant sur autoroute.

A lire en complément : Marques automobiles françaises disparues : panorama historique

Il faut aussi noter que le 7ème rapport sert moins que les autres. Les voitures concernées peuvent donc atteindre leur vitesse maximale en sixième. Par ailleurs, soulignons que la boîte de vitesses manuelle est moins utilisée aux États-Unis. Les conducteurs s’intéressent davantage à l’automatique.

La boîte de vitesse robotisée

La boîte de vitesses robotisée s’apparente à celle manuelle. Sa particularité réside dans le fait qu’elle ne dispose pas d’une pédale d’embrayage. En effet, le système est doté d’un calculateur qui robotise l’action de l’embrayage. Cela permet au conducteur de passer facilement les vitesses. Tout comme la boîte de vitesses manuelle, la production de la boîte robotisée s’avère peu coûteuse. Cela se justifie par le fait que les composants utilisés dans l’un figurent majoritairement dans l’autre. C’est donc pour cela que ces boîtes sont vendues à des prix presque identiques.

A lire également : Quel garage fait les cartes grises ?

Mais, il faut préciser que la boîte robotisée est dépourvue de mode ‘’Park’’ pour l’arrêt de la voiture. C’est justement l’une des raisons pour lesquelles on la remplace progressivement par la boîte automatique qui parait plus économique et plus fiable.

La boîte de vitesse automatique

Contrairement à la boîte de vitesses manuelle, la boîte automatique comprend jusqu’à 10 rapports parfois. Tel est le cas avec les dernières générations de Ford mustang. En effet, cette boîte de vitesses procure une certaine facilité dans la conduite. Elle constitue aussi un bel avantage, notamment lorsque la circulation s’avère dense. Le conducteur pourra uniquement se focaliser sur la route. Il pourra aussi mieux gérer le frein et l’accélérateur. Bien qu’elle mêle robustesse et fluidité, la boîte de vitesse automatique nécessite des coûts d’entretien raisonnables. Cela fait partie des raisons pour lesquelles plusieurs constructeurs l’adoptent. Par ailleurs, avec ces boîtes, notons que les rapports de vitesses s’effectuent grâce à la fermeture et à l’ouverture des embrayages.

La boîte de vitesses à double embrayage

La boîte de vitesses à double embrayage est avant tout une boîte automatique. Mais, elle se distingue par le fait qu’elle dispose d’un second embrayage. Celui-ci a pour rôle de palier les défauts de fiabilité et de lenteur d’à-coup. Notons que ce type de boîte de vitesses est la plus utilisée sur les véhicules sportifs. On peut par exemple citer la boîte PDK7, Porsche Doppe Kupplungs.

Par ailleurs, il existe également d’autres types de boîtes de vitesses telles que les boîtes à convertisseur de couple. Encore appelées boîtes à variation continue, ces dernières sont de moins en moins utilisées aujourd’hui. A cet effet, il faut noter qu’on retrouve de nos jours des véhicules qui n’intègrent pas dans leur système, une boîte de vitesses. C’est le cas des voitures électriques, dont les moteurs bénéficient d’une plage d’utilisation plus importante que celle des moteurs thermques.

La boîte de vitesse à variation continue (CVT)

La boîte de vitesses à variation continue (CVT), aussi appelée boîte automatique à variation continue, est une sorte de boîte automatique. Elle fonctionne grâce à un système d’engrenages qui permet aux rapports de se modifier en continu, plutôt qu’en paliers comme c’est le cas dans les autres types de boîtes.

Cette technologie permet une conduite fluide et sans à-coups, ainsi qu’une meilleure consommation de carburant. Effectivement, la CVT peut s’adapter facilement aux variations du régime moteur et maintenir celui-ci au niveau optimal pour favoriser l’économie d’essence.

Malgré ses avantages, certains conducteurs peuvent être réticents face à cette technologie. Les sensations ressenties lors des accélérations ou décélérations sont différentes par rapport aux boîtes manuelles ou automatiques traditionnelles.

Il faut noter que la fiabilité des CVT a été mise en cause ces dernières années avec le développement rapide de la technologie sur les véhicules compacts et urbains. Cela est principalement dû à leur complexité mécanique et électronique qui nécessite un entretien rigoureux afin d’éviter tout dysfonctionnement.

Bien que la CVT offre une conduite confortable et économique, elle requiert des précautions particulières quant à son utilisation et à sa maintenance.

Les critères à prendre en compte pour choisir sa boîte de vitesse (puissance du moteur, style de conduite, consommation de carburant, coût)

Lorsqu’on choisit une boîte de vitesse, il faut des vitesses capables de transmettre cette puissance aux rouages efficacement.

Le style de conduite constitue également un critère à considérer lors du choix d’une boîte de vitesse. Si vous êtes passionné par la conduite sportive ou que vous avez l’habitude des virages serrés, il sera préférable d’opter pour une transmission manuelle afin de bénéficier d’un contrôle total sur les rapports et les changements.

La consommation de carburant est un autre critère décisif dans le choix d’une boîte de vitesse. Les transmissions automatiques modernisées sont maintenant capables d’égaler, voire de surpasser, leurs homologues manuels en termes d’économie de carburant, mais ce n’est pas toujours garanti selon les modèles choisis. Une bonne sélection optimale des rapports et leur gestion électronique intelligente permettent ainsi une réduction considérable du budget consacré aux carburants.

Dernier aspect crucial : le coût ! Bien qu’il ne soit pas directement lié au type spécifique des boîtes disponibles sur le marché, certains types peuvent s’avérer plus chers que leurs homologues (exemple : CVT). Il y a bien sûr aussi les facteurs d’entretien et de maintenance qui diffèrent entre chaque modèle (exemple : la boîte à double embrayage est plus complexe que les autres et nécessitera donc un entretien spécifique). Le prix d’achat peut aussi faire partie des facteurs limitants selon le budget disponible.

Pour choisir sa boîte de vitesse, il faut prendre en compte plusieurs critères tels que la puissance du moteur, le style de conduite, la consommation de carburant et bien sûr le coût. Il faut être expert pour être certain que vous choisirez celle qui conviendra à vos besoins et votre budget.