Les erreurs à ne pas commettre lorsque l’on vend sa voiture à un particulier

vend sa voiture à un particulier

Avez-vous envie de transférer la propriété de votre véhicule à un particulier plutôt qu’à un concessionnaire ? C’est un choix assez avantageux qui vous permet de récupérer à peu près la valeur d’achat de la voiture. Néanmoins, il présente quelques inconvénients qui peuvent vous créer des emmerdes. En effet, lorsque vous faites le choix de ne pas confier la vente de votre véhicule à un professionnel, vous êtes exposé à certains risques qui peuvent rendre infructueuse la vente. Pour cela, il existe une variété d’erreurs qu’il faut à tout prix éviter de commettre si du moins vous voulez vendre votre auto à un bon prix.

Mauvaise évaluation de la valeur de votre véhicule

La vente de véhicule en occasion est l’une des choses les plus habituelles faites par les citoyens dans presque toutes les contrées. Très souvent, c’est une opération réalisée par des professionnels automobilistes qui, moyennant une rémunération se chargent de toutes les démarches et formalités en vue de la vente.

A lire également : Le moteur Audi 2.0 TFSI élu meilleur de sa catégorie

Lorsque vous voulez vendre votre voiture, vous avez le choix entre deux clients : les concessionnaires automobilistes et les particuliers via internet. Les premiers se chargent eux-mêmes de l’évaluation de la valeur du véhicule et vous fixent le prix d’achat alors que les seconds vous laissent entreprendre l’évaluation.

Cette évaluation vous permet de déterminer le prix juste du véhicule sans pour autant faire une sous-estimation ou une surestimation. Il se fait à l’aide d’un outil de cotation qui, en prenant en compte certaines caractéristiques et critères fixera la valeur exacte de la voiture.

Lire également : Comment estimer son auto avant de la vendre ?

Ces critères sont entre autres l’état du véhicule, le nombre de kilomètres, ses équipements standards ainsi que sa couleur. Grâce à cela, vous éviterez d’effectuer une mauvaise évaluation qui ne fera qu’attirer une horde d’acheteurs pas vraiment sérieux.

Une annonce de vente peu informative

Outre l’évaluation de la valeur de votre voiture qui doit être de pointe et bien faite, une autre erreur à éviter est la publication d’une annonce de vente peu informative. En effet, l’annonce de vente est ce message suivi des photos du véhicule que vous mettez sur une plateforme de vente. Elle doit être bien détaillée et contenir la totalité des informations utiles sur le véhicule.

À cet effet, l’annonce doit contenir le nombre de kilomètres du véhicule, son immatriculation, l’état du moteur, son historique, le prix de vente ainsi que les éventuels remplacements de pièces effectués. En outre, les photos doivent être claires, fluides et bien prises. Elles doivent contenir les parties les plus importantes telles que l’arrière, l’intérieur, l’avant et le moteur.

Si vous souhaitez que votre annonce intéresse de potentiels acheteurs, vous devez rédiger une bonne annonce sans être long et sans trop vanter les mérites du véhicule.

Présenter une voiture en désordre et mal entretenue

L’une des erreurs que quelques vendeurs de véhicules en occasion font est de présenter un véhicule mal entretenu et très désordonné. Même si votre voiture est vieille, vous pouvez trouver un acheteur si vous la gardez propre et bien entretenue. Vous devez donc veiller à nettoyer proprement l’auto, et si possible refaire sa peinture.

L’intérieur doit être également bien nettoyé et les dégâts réparés. Ceci est important, car si vous présentez des photos belles qui ne ressemblent en rien au véhicule en réalité, vous pouvez être poursuivi pour offre mensongère.

Ne pas apprêter tous les documents lors de la publication de l’annonce de vente

vend sa voiture à un particulier

Apprêter à temps les documents de votre voiture est indispensable lorsque vous comptez trouver de potentiels acheteurs et vite liquider le véhicule. À cet effet, vous devez apprêter les divers documents administratifs, dont la carte grise, le certificat de cession et le certificat de non-gage, datant de 15 jours au moins.

De même, vous devez avoir les documents relatifs aux divers entretiens qu’a subis le véhicule. Ainsi, dès que vous trouverez un acheteur potentiel et intéressé, vous n’aurez pas à le faire attendre pour les documents.

Ne pas être prudent vis-à-vis des fraudes

La dernière erreur à éviter lorsque vous vendez votre véhicule est de faire pleinement confiance à vos acheteurs. Il existe une kyrielle de fraudes et d’arnaques dans le domaine de la vente de véhicule entre particuliers. Afin d’éviter d’être victime, vous devez prendre les dispositions pour vous prémunir en restant toujours à proximité lors de l’essayage par l’acheteur.

Par ailleurs, vous devez préparer un contrat de vente que l’acheteur devra signer pour finaliser la vente. À défaut, vous pouvez demander à remplir et signer le formulaire cerfa n°15776 et l’établir en deux copies.