AccueilTransportLes étapes à suivre pour devenir un chauffeur VTC

Les étapes à suivre pour devenir un chauffeur VTC

Le métier de conducteur de VTC (Voiture de transport avec chauffeur), est en pleine expansion. Il existe certains chauffeurs qui sont rattachés à une application, alors que d’autres travaillent de manière indépendante. Il y a cependant certaines étapes qu’il faut respecter avant de devenir chauffeur VTC.

Se procurer la carte professionnelle de chauffeur VTC

Lorsque vous voulez avoir à votre disposition une carte professionnelle de chauffeur VTC, vous devez vous adresser à la préfecture compétente. Une fois que toutes les modalités seront remplies, la carte pourra vous être envoyée en ligne, par courrier ou sur place. Pour avoir des informations concernant la manière dont il peut retirer sa carte, le chauffeur doit se rapprocher de la préfecture de son lieu de résidence.

A lire en complément : Que faire de votre voiture lorsque vous devez prendre l'avion ?

Avant l’obtention de la carte vous devez prouver que vous avez de l’expérience en ce qui concerne la conduite de voiture de transport avec chauffeur. C’est pour cette raison que vous devez fournir certaines pièces comme un justificatif de domicile, une pièce d’identité, un permis B en cours de validité et qui est détenu par le chauffeur depuis plus de 3 ans.
Vous pouvez passer l’examen pour devenir un chauffeur VTC si vous n’avez pas assez d’expérience.

Devenir chauffeur VTC à partir de la création d’une entreprise de transport

A lire également : Le robot voiturier présent au parking d’aéroport de Lyon

Un chauffeur qui a de l’expérience dans le domaine de la conduite de voiture de transport avec chauffeur, peut choisir de créer sa propre entreprise de transport, pour ensuite travailler comme chauffeur VTC professionnel. Pour ce faire, il doit mettre d’abord en place une structure juridique.

Il peut alors choisir de mettre en place une société commerciale unipersonnelle, ou une entreprise individuelle. Ce dernier type d’entreprise peut être créé rapidement et facilement. Il y a cependant un seuil légal qui ne doit pas être dépassé. L’aspirant chauffeur VTC peut alors choisir de mettre en place une SASU ou EURL qui présente plus d’avantages, mais qui nécessite certaines formalités comptables et juridiques.

L’inscription au registre des VTC

Une fois que vous avez rempli les étapes ci-dessus, il ne vous reste qu’à vous inscrire au registre des VTC, pour commencer à exercer en tant que chauffeur VTC professionnel. En effet, c’est cette inscription qui pourra permettre au chauffeur d’obtenir sa licence VTC. Pour disposer de sa licence, sa demande doit être accompagnée de certains documents.
Parmi ces documents, il y a l’assurance RC professionnelle, la carte VTC, la carte grise du véhicule, etc.

Show Buttons
Hide Buttons