Quelques exemples de nouveaux véhicules électriques individuels

nouveaux véhicules électriques individuels

Les nouveaux véhicules électriques individuels sont des engins à usage personnel. Fonctionnant avec une batterie, ces dispositifs fascinent plus d’une personne même s’il est difficile de les identifier souvent. C’est le moment de vous présenter quelques joyaux de cette catégorie.

La trottinette électrique comme nouveau véhicule électrique individuel

Rester debout et tenir un guidon, c’est la posture qu’impose la trottinette électrique qui est d’ailleurs très appréciée. Ce moyen de déplacement est utilisable par les enfants comme par les adultes. Il est doté d’un moteur électrique. Ce dernier est souvent au niveau de la roue arrière ou sous le plateau.

Lire également : Sticker de voiture : quelques conseils pour les poser comme un pro

Vous avez aussi une batterie électrique pour propulser l’engin. En termes d’autonomie, vous pouvez effectuer entre 20 et 25 km. Pour la recharge, elle est possible sur secteur. Voici quelques autres avantages et inconvénients de ce nouveau véhicule électrique individuel.

Avantages

Vous pouvez acheter ou louer une trottinette électrique. En matière de conduite, vous n’avez pas grand-chose à faire. Vous n’aurez qu’à appuyer sur la gâchette ou un poignet pour accélérer. Le système de freinage pourrait être mécanique ou aussi électrique.

A découvrir également : Est-il possible de peindre du plastique ?

Cela dépend juste du modèle dont vous disposez. Ce moyen de transport n’est pas nuisible. Vous n’avez pas de bruit ni d’émission de gaz à produire. Il est aussi capable de se faufiler parmi les engins en cas d’embouteillage.

Inconvénients

Il reste des efforts à fournir au niveau du gabarit. Il existe des modèles légers et d’autres, plus lourds. Pour sa capacité de charge, cela dépend du modèle. Le maximum est de 120 kg.

L’hoverboard aussi parmi les nouveaux véhicules électriques individuels

L’hoverboard est un gyropode dépourvu de guidon et sans selle. Il dispose de deux roues et fonctionne avec une batterie intégrée. Il est disponible pour les enfants et les adultes. Pour le piloter, vous n’avez pas besoin de commande puisque votre corps joue le rôle de gouvernail.

Pour avancer, vous devez vous pencher en avant. Pour reculer, vous n’avez qu’à vous pencher en arrière. C’est aussi le système de freinage. Quoi faire pour tourner à droite ? Il vous suffit de vous pencher de ce côté. Il en est de même pour le côté gauche.

Ce moyen de transport est donc simple à piloter. Cependant, il exige beaucoup en matière d’équilibre. Parmi les nouveaux véhicules électriques individuels, c’est celui qui a quitté le statut de jouet d’enfant pour le statut d’objet de luxe. Vous devez débourser beaucoup d’argent pour l’obtenir. Il est facile à transporter.

Une gyroroue aussi dans la catégorie

nouveaux véhicules électriques individuels

Parmi les nouveaux véhicules électriques individuels se trouvent les gyroroues. Il s’agit de monocycle. Ce type d’engin est muni d’une seule roue. Pour fonctionner, il répartit au mieux le poids du conducteur au centre de l’engin.

Cet engin est équipé d’un moteur gyroscopique, d’une roue carénée sans oublier les marchepieds. Ces derniers peuvent être escamotables. Il faut noter qu’une carte mère et un lot de batterie complètent cet engin. Vous avez besoin de beaucoup d’équilibre pour vous en servir. Ce n’est pas encore un engin très répandu quand même.

Pour le piloter, il vous faut vous pencher vers l’avant. En vous orientant vers l’arrière, ce sera pour freiner. Il est possible que votre vitesse soit élevée. Si vous atteignez le maxi, l’appareil vous obligera à freiner. C’est une mesure de sécurité que les constructeurs ont intégrée à cette œuvre. Cet appareil peut être piloté sur toute sorte de pistes. Cela s’explique par la roue large et souple.