Comment se déroule l’examen du permis de conduire ?

Le permis de conduire est aujourd’hui un document nécessaire au vu des avantages qu’il confère. C’est un document qui s’obtient après réussite à l’examen. En effet, l’examen du permis de conduire se déroule en deux phases, à savoir la phase théorique et celle pratique. Chaque phase a sa particularité. Voici comment se passe l’examen du permis de conduire.

La phase théorique

L’examen du permis de conduire réunit chaque année près de 2 millions de candidats au cours de la phase théorique. La phase théorique consiste à répondre à une série de questions. Pour y participer, vous devez postuler soit en candidat libre ou passer par une auto-école. Après cela, vous devez remplir certaines conditions avant de composer. Vous devez payer par exemple les frais de compositions (30 euros) et avoir au minimum 17 ans.

A voir aussi : Comment sont classés les permis de conduire ?

Quels sont les documents à présenter à l’examen ?

Comme il est de coutume pour chaque examen, les candidats doivent se présenter dans le centre d’examen avec certaines pièces. À cet effet, deux pièces obligatoires doivent être fournies par les candidats avant de composer. Il s’agit de votre pièce d’identité et de votre convocation. Vous devez imprimer la convocation que vous avez reçue avant de vous présenter à l’examen.

Qu’en est-il de l’examen théorique ?

L’examen se déroule dans un centre de composition. Vous avez la possibilité de composer dans le centre le plus proche de chez vous. Quelques minutes avant l’examen, des tablettes de composition vous seront distribuées. D’ailleurs, vous aurez droit à des questions tests qui vont vous permettre de mieux appréhender son fonctionnement. Celles-ci vous permettront de répondre à 40 questions en 30 minutes. Les questions sont accompagnées par des images ou des vidéos que vous ne pourrez visionner qu’une fois.

A lire également : Comment passer mon permis de conduire le plus vite possible ?

Vous disposerez d’un délai de 20 secondes pour fournir la bonne réponse par question. Mieux, un chronomètre vous indiquera le temps qu’il vous reste pour la suite. Enfin, pour réussir à l’examen, vous devez réunir une note de 35 points. En cas d’avis défavorable, vous pouvez vous représenter 3 ou 4 mois après à un nouvel examen. C’est un examen officiel au cours duquel la tricherie est proscrite. Tout cas de tricherie est sévèrement puni. Le candidat sera interdit de composition pendant 5 ans.

Comment les questions posées sont-elles réparties ?

Il est impossible de connaitre à l’avance les questions qui vous seront posées. Toujours est-il qu’il est possible de connaitre comment elles sont réparties. Pour information, les questions sont réparties suivant certaines thématiques. Ainsi, vous serez soumis à des questions axées autour :

  • du conducteur ;
  • des usagers ;
  • de la circulation routière ;
  • de la route ;
  • de la mécanique et des équipements.

D’autres questions vous seront également posées sur d’autres thématiques. Elles portent sur les diverses notions, l’environnement, ou encore les premiers secours à apporter en cas d’accident.  En effet, avoir une idée claire de la répartition des questions vous permettra de mieux vous préparer et de maximiser vos chances de réussite. En cas de réussite, vous pouvez passer l’examen de la phase pratique.

La phase pratique

La phase pratique a lieu uniquement si le candidat est admis à la phase théorique. Elle consiste à mettre en application les notions théoriques que vous avez acquises au cours de votre formation. La phase pratique de l’examen du permis de conduire a des traits de ressemblance avec la phase théorique. Tout comme lors de la phase théorique, le candidat sera soumis à plusieurs tests et exercices pendant exactement 32 minutes. Avant le début de l’examen, le candidat aura le temps d’ajuster le siège conducteur de sorte qu’il lui soit confortable. Il devra ensuite passer le test de vue en lisant à haute voix la plaque d’un véhicule proche. Il doit également répondre aux questions concernant les vérifications intérieures et extérieures qui sont notées sur 3 points. Ensuite, place à la conduite. Elle dure 25 minutes et permet d’évaluer votre :

  • capacité à assurer votre sécurité et celle des passagers ;
  • maitrise des commandes et du véhicule ;
  • capacité d’adaptation face à un danger ;
  • amabilité vis-à-vis des usagers ;
  • respect du Code de la route ;
  • conduite respectueuse de l’environnement.

Vous serez aussi évalué sur le freinage et les deux manœuvres obligatoires tant redoutées par les candidats.