Tiers ou tous risques : faire le choix de la bonne formule d’assurance pour votre vehicule

En matière d’assurance, notamment en ce qui concerne notre véhicule, il fait bon se livrer régulièrement à un point sur notre situation afin de savoir si l’on est bien assuré, si la formule pour laquelle on a opté correspond vraiment à nos besoins, s’il ne faut pas envisager quelques changements. L’assurance auto est obligatoire, certes, mais rien n’empêche d’opter pour la couverture de notre choix. Et le temps passant, celle-ci peut s’avérer ne plus être parfaitement adaptée à notre cas.

Nous avons ainsi souhaité revenir, avec cet article, sur le fonctionnement des deux principaux types de protection : l’assurance au tiers ainsi que la formule tous risques. Elles constituent en effet les deux principaux axes de réflexions quand on se pose la question de quelle assurance auto choisir, sachant qu’il existe en plus une formule intermédiaire que l’on peut pour ainsi dire personnaliser presque à souhaits.

A voir aussi : Pourquoi le prix de l'assurance auto peut augmenter ?

S’assurer au tiers

Il s’agit de la formule que l’on pourra qualifier de « formule de base », c’est la responsabilité civile comme vous pouvez le lire sur https://www.mma.fr/. Elle repose sur le principe que toute personne est soumise par la loi à l’obligation de réparer un dommage commis à autrui. L’assurance au tiers prend ainsi en charge les dommages et dégâts que vous pouvez occasionner à une autre personne, qu’il s’agisse d’un piéton comme d’un cycliste ou encore d’un autre automobiliste, dans le cadre d’un accident dont vous seriez responsable.

Couvrant au minimum ce qui est susceptible de vous arriver avec votre véhicule, elle est tout à fait adaptée pour le cas où celui-ci serait ancien et n’aurait plus que peu de valeur. Ou encore dans le cas où vous parcourez peu de kilomètres à l’année. C’est la formule la plus économique, mais qui offre cependant de pouvoir prendre le volant sereinement. Elle s’avère aussi largement suffisante pour un véhicule immobilisé, ces derniers devant être, eux aussi, couverts par une assurance.

A lire en complément : Quelle assurance auto pour aller à l'étranger en voiture ?

L’assurance tous risques

Comme son nom le laisse entendre, cette formule se trouve à l’exact opposé sur l’échelle de la protection : elle propose en effet une couverture maximale, pouvant d’ailleurs être encore étendue grâce à l’ajout d’options à même de la rendre encore plus performante. Que vous soyez responsable ou non en cas d’accident, la formule tous risques vous couvre, vous, ainsi que les passagers de votre automobile. De même que, si le tiers impliqué dans le sinistre n’est pas identifié, cette formule vous garantit l’indemnisation.

Si vous venez d’acheter votre véhicule ou s’il s’agit d’un modèle plutôt haut de gamme, vous avez tout intérêt à faire le choix d’une couverture optimale, particulièrement si vous n’avez pas encore terminé de rembourser votre crédit auto. De même que si vous êtes considéré comme un gros rouleur, cela vous classe, selon les compagnies d’assurance, de façon purement statistique, dans la catégorie des personnes les plus susceptibles de rencontrer un souci sur la route. 

Bien sûr, il reste, entre les deux, toutes les possibilités liées à la formule intermédiaire, l’essentiel étant de pouvoir prendre la route en alliant sécurité et sérénité.